Une bonne convalescence aidera à une meilleure récupération du chat

Bien gérer la convalescence du chat lors du retour à domicile

Bien gérer la convalescence du chat lors du retour à domicile

A la suite d’une hospitalisation ou après une intervention chirurgicale, le retour au domicile peut être un moment compliqué pour votre chat. La dimension comportementale de la convalescence doit être prise e compte. En effet, le stress post-hospitalisation ou post-opératoire peut avoir un impact négatif sur le bien-être du chat et ralentir sa récupération médicale.

3 conseils pour favoriser la récupération du chat pendant la convalescence

1

Votre chat à besoin de s'isoler

  • Installez votre chat et ses ressources (eau, nourriture, litière, etc.) dans une pièce au calme
  • Surveillez les rechutes et ou complications
2

Laissez-le reprendre ses marques

  • Restez à l'écart
  • Laissez votre chat se réapproprier son territoire
3

Un chat détendu récupèrera mieux

  • FELIWAY Help! diffuse des messages positifs à l’aide de phéromones félines apaisantes dans votre maison durant 7 jours 
  • Branchez le diffuseur durant toute la durée des changements dans la pièce que votre chat fréquentera le plus 
  • FELIWAY Help! couvre 50 m2

Nous recommandons :

FELIWAY Help!

FELIWAY Help! est idéal pour les situations de stress ponctuelles

En savoir plus sur la convalescence du chat

De nombreuses sources de stress

Votre chat est un animal territorial et routinier qui n’apprécie guère la nouveauté. Lors d’une hospitalisation ou d’une chirurgie, sa routine est bouleversée par un changement d’environnement majeur lié au séjour plus ou moins long à la clinique mais aussi par les trajets dans la cage de transport.

A cela s’ajoute le stress accumulé à la clinique lors des examens et des manipulations, une éventuelle douleur post-opératoire ou une pathologie tout juste en voie de guérison.

Si l’hospitalisation a été de longue durée, la maison peut avoir perdu les repères olfactifs et phéromonaux laissés habituellement par votre chat. Celui-ci rapporte des odeurs peu familières de la clinique et ne retrouve pas immédiatement celles de son environnement familier.

Un rejet par les autres animaux du foyer

Dans les foyers multi-possesseurs, il n’est pas rare que le retour du chat à la maison puisse induire des comportements agressifs. Ils sont liés à l’absence prolongée, aux odeurs portées par votre chat convalescent et parfois à sa modification d’aspect physique (pansement, tonte, carcan).

Un isolement temporaire

Votre chat devra être installé dans une pièce calme, où il pourra facilement s’isoler mais aussi être surveillé en cas de rechute ou de complications. Si l’animal a du mal à se déplacer, il est conseillé de regrouper l’alimentation, le couchage et la litière dans une même pièce (tout en veillant à les éloigner de quelques mètres).

En cas de conflits, les animaux du foyer peuvent être séparés le temps du retour à l’équilibre.

Une présence modérée

Ravis de ramener votre chat à la maison, vous risquez d’adopter un comportement un peu envahissant. Pourtant, mieux vaut ne pas chercher à entrer immédiatement en interaction avec l’animal pour lui laisser le temps de reprendre ses esprits et de se réapproprier son territoire.

Rassurer votre chat pour faciliter sa récupération

L’utilisation de phéromones apaisantes peut s’avérer très utile pour aider votre chat à se réacclimater à son environnement et faciliter sa convalescence. Le diffuseur FELIWAY Help!  a été spécialement conçu pour rassurer les chats lors de situations de stress ponctuelles. Après une hospitalisation ou une opération chirurgicale, il pourra être branché 1 à 2 jours avant le retour de l’animal et pendant une semaine, pour lui permettre de retrouver possession des lieux avec plus de sérénité.