Success Stories Découvrez les expériences positives des chats qui ont utilisé FELIWAY

Stig, 6 ans

Diffuseur

Je travaillais comme responsable de site dans une installation de recyclage spécialisée dans les déchets végétaux ce jour-là. J’aurais eu peine à imaginer qu’à la fin de ce qui s’annonçait comme une journée ordinaire, je ramènerais à la maison une petite boule de poils sifflant de colère….

… Lorsque je suis arrivé au travail ce jour-là, j’ai perçu une grande agitation sur le site ; j’ai vite compris que deux ou trois des gars avaient aperçu quelque chose qui était soit un gros rat, soit un petit chat et qui tournait autour du matériel. Comme on pouvait s’y attendre, après être restés là à regarder pendant quelques minutes, nous avons vu un minuscule petit chaton gris tigré sortir de nulle part avant de foncer dans l’une des machines de déchiquetage que nous utilisons pour décomposer les déchets.

Heureusement pour le chat tigré la machine n’était pas en marche – mais, malheureusement pour nous ,en la laissant à l’arrêt, nous perdions de l’argent. Plusieurs heures et quelques boîtes de thon plus tard, nous sommes parvenus à le faire sortir de sa cachette ; nous avons dû nous y mettre à six hommes adultes pour le placer dans une grande boîte en carton. La pauvre petite créature n’avait pas de collier et était si minuscule qu’elle ne pouvait vraisemblablement appartenir à personne ; les autres chatons de sa portée étaient introuvables, j’ai donc fait la seule chose qui me paraissait appropriée et l’ai ramené à la maison.

Ma petite amie a d’abord été surprise puis a piqué une colère lorsque le chaton a pris la moquette du salon pour des toilettes avant de dévaster la salle de bains. Nous avons appelé notre petit casse-cou Stig, comme dans le livre « Stig of the Dump ».

Notre premier mois de cohabitation avec Stig a été pour le moins difficile. Il était extrêmement agressif, sifflant et s’en prenant à nous lorsque nous nous approchions. Il fallait littéralement porter des gants en caoutchouc pour se rapprocher un tant soit peu de lui. Nous avions entendu dire que les chats sauvages avaient du mal à s’adapter à la vie domestique, mais comme il n’avait qu’environ cinq semaines lorsque nous l’avions recueilli, nous espérions qu’il était suffisamment jeune pour que nous puissions faire de lui un représentant modèle de la société des chats.

Après quelques semaines, l’une de nos amies a émis l’hypothèse que Stig pourrait souffrir de stress félin, un trouble que nous n’avions pas vraiment envisagé et dont nous n’avions jamais entendu parler. Elle avait vécu la même chose avec son propre chat et son vétérinaire lui avait recommandé d’essayer Feliway®. Nous nous sommes procuré un diffuseur Feliway® auprès de notre vétérinaire local, qui nous a dit que la phéromone libérée était une reproduction de la phéromone faciale que les chats produisent lorsqu’ils se sentent heureux et en sécurité et qu’elle calmait littéralement les chats en leur parlant dans leur propre langage.

Après un mois d’utilisation de Feliway®, Stig était devenu méconnaissable, cela tenait du miracle. Non seulement il nous laissait le caresser, mais il venait également s’asseoir sur nos genoux. Il a même commencé à s’intéresser aux étrangers ce qui était inconcevable auparavant.

Les interactions avec les autres chats étaient également problématiques avant Feliway®, mais ma mère et son chat Smokey sont récemment venus passer un mois à la maison et grâce aux diffuseurs, les deux chats se sont bien entendus ! Absolument aucune bagarre.

Nous devons remercier Feliway® d’avoir fait de notre Stig le chat adorable et aimable qu’il est aujourd’hui.

''Stig of the Dump'' de Ben Donalson, Royaume-Uni